Nord-Kivu : reprise des cas de tuerie et kidnapping à Bwito, au moins 3 morts et 2 civils en captivité en moins d’une semaine




nord kivu bwito

Les cas de tueries, kidnapping et pillages deviennent de plus en plus récurrents en chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo.

En début de semaine, 3 personnes parmi lesquelles un militaire FARDC, ont été tuées par des inconnus à Kibirizi et Kikuku.

Pendant ce temps, des braquages ont été enregistrés sur les tronçons routiers Nyanzale-Bwalanda, Nyanzale-Kikuku et Nyanzale-Katsiru-Mweso, aux côtés des pillages de plusieurs biens de valeurs dans différents villages de la chefferie de Bwito.

Ce jeudi 12 décembre, une dame a succombé à ses blessures après avoir pourtant échappé à un assassinat des inconnus,la nuit du mercredi au jeudi dernier.

Le communicateur de la Vision pour la Victoire du Peuple (VVIP), une organisation de défense des droits de l’homme, qui nous a transmis ce tableau sombre, ajoute que 2 civils restent en captivité après avoir été kidnappés par des personnes non encore identifiée mais que plusieurs essaient d’identifier aux maï-maï de Nduma Defense of Congo “Ndc-rénové” de Guidon”. Toutefois, notre sources précise que ces capturés, ont été soupçonnés dans ces cas d’insécurité.

Christopher Mulakirwa, pour L’interview.cd