Beni : les activités économiques tournent au ralenti au centre ville après le meurtre par l’Adf d’au moins 6 civils à Rwangoma




les activités socio économiques paralysées à Beni

Les présumés rebelles ADF ont de nouveau tué les civils la nuit de vendredi 13 à ce samedi 14 décembre 2019 en cellule Menga, quartier Rwangoma en ville de Beni, au Nord-Kivu.

Selon les rescapés, l’ennemi aurait surgi sur place vers 20 heures locales puis s’attaquer aux civils.

Le bilan non officiel fait état au moins six civils tués, parmi eux, un conducteur de moto taxi .

D’autres personnes seraient aussi portées disparu, indique la même source.

Suite à cette attaque, des habitants de Menga abandonnent leurs maisons pour prendre refuge dans le centre ville.

Entre temps, les activités économiques sont en moitié paralysées dans la ville, suite à ce nouveau massacre de civils .

Rappelons que cette incursion intervient au lendemain d’une autre attaque de mêmes rebelles ayant fait cinq morts à Motolu, un village situé en chefferie de Watalinga dans le territoire de Beni .

Milan Kayenga