Nord-Kivu : Prince Kihangi appelle face à une éventuelle déstabilisation du personnel humanitaire et des partenaires au développement

Publicité sponsorisée

Prince Kihangi

Le député Prince Kihangi qui appelle au calme et à la retenue les compatriotes congolais du Nord-Kivu à la suite des informations qui circulent dans le réseaux sociaux sur une probable déstabilisation du personnel humanitaire et des partenaires au développement en province.

“Il n’est certes un secret pour personne que l’action humanitaire, l’aide au développement et les efforts d’appui à la stabilisation provoquent des soucis et inquiétudes et parfois la colère, et suscitent des interrogations quant à leur efficacité et l’impact qu’ils présentent sur les populations bénéficiaires dans la province du Nord-Kivu”, a-t-il dit.

Selon lui, c’est légitime de dénoncer cet état de choses car, ajoute-t-il, les lacunes et faiblesses localisées ici et là méritent d’attirer l’attention d’un peuple vigilant et averti.

“Vos élus ne sont pas non plus restés indifférents. Conscients qu’ils sont, ils ont engagé des discussions utiles au niveau de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu à la suite d’une initiative de proposition d’édit en cours de traitement et d’analyse. À travers cette initiative, les améliorations nécessaires et conséquents qui s’imposent vont certainement être apportées et vos désidératas trouveront solution”, a précisé prince Kihangi, député provincial élu du territoire de Walikale.

Et de poursuivre : “Il en va de la réputation de notre pays, car l’honneur d’un pays est aussi fonction des agissements et attitudes de de son peuple vis-à-vis des étrangers. Au demeurant, il est de la responsabilité de nous tous, chacun à son niveau et en ce qui le concerne de contribuer à la bonne réalisation de l’action humanitaire, de l’aide au développement et aux efforts d’appui, à la stabilisation sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu, car il s’agit d’un acte d’expression de la solidarité internationale vis-à-vis du peuple congolais et là la RDC, notre pays qui ne saurait vivre de manière autarcique”.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée