Nord-Kivu : “Pour des confessions religieuses, il y a lieu d’éclater les rencontres en sous groupes selon la taille de la communauté” (Kasivita)

chefs des confessions religieuses et Nzanzu Kasivita Carly,

Le conseil des ministres en province du Nord-Kivu a statué sur la levée de l’état d’urgence sanitaire par le Chef de l’État Félix Tshidekedi.

Au cours de cette rencontre dirigée par le gouverneur Nzanzu Kasivita Carly, il a été préconisé que des rencontres religieuses soient éclatées en sous groupes pour éviter la contamination de la Covid-19.

“En attendant l’arrêté provincial sur les mesures barrières après l’état d’urgence, le conseil préconise… pour les confessions religieuses, il y a lieu d’éclater les grandes rencontres en sous groupes selon la taille de la communauté concernée”, a dit le conseil provincial des ministres.

Et de poursuivre avec les mesures : “L’installation obligatoire des dispositifs des lavages des mains, le port correctifs des masques, l’observance et le suivi des mesures d’hygiène et de distanciation sociale”, peut-on lire dans le compte-rendu de ce conseil extraordinaire des ministres tenu ce mardi 28 juillet à Goma.

Il sied de rappeler que les lieux de cultes seront officiellement ouverts le 15 août prochain, alors que les cours dans des écoles reprennent le 03 août pour les élèves et écoliers des classes terminales.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD