Nord-Kivu : Plus d’une centaine d’animateurs prennent part à une formation idéologique au sein du parti Ensemble pour la République à Goma

Publicité sponsorisée

Nord Kivu Ensemble Pour le Changement

En prélude des élections prévues en RDC au mois de décembre 2023, plusieurs partis politiques affûtent les armes dans le but d’y participer activement.

C’est dans ce but qu’Ensemble pour la République de Moise Katumbi a débuté ce vendredi 16 septembre, en ville de Goma, un séminaire idéologique pour une durée de deux jours.

Prennent part à ces assises, les cadres et animateurs de cette formation politique venus de tous les secteurs, chefferies, communes, villes …

Selon Kakule Saa Sita coordinateur provincial de cette formation politique, le but de ses assises est de se mettre ensemble autour d’une table pour avoir une même idéologie mais aussi dans la perspective des élections de 2023 qui pointent déjà à l’horizon.

« Ce sont ces animateurs qui sont appelés à faire rayonner le parti au niveau des chefferies, secteurs, territoires, communes, villes. Et c’était le moment opportun qu’ils soient outillés une fois de plus sur l’idéologie de leur parti politique mais aussi peaufiner les stratégies électorales afin que leur leader Moise Katumbi soit élu président de la RDC en 2023. Ce n’est pas une question de faire la redynamisation de notre parti politique qui n’est pas le moindre mais un travail de routine puisque le fait de les appeler ce jour au chef-lieu de la province du Nord-Kivu afin qu’ils soient une fois de plus outillés idéologiquement », a dit Kakule Saa Sita coordinateur provincial du parti Ensemble pour la République de Moise Katumbi.

Et poursuivre : « Cela avait débuté il y a de cela quelques mois dans leurs entités respectives et la coordination provinciale que je dirige était descendue dans les groupements, secteurs, chefferies, territoires, quartiers, communes, villes du Nord-Kivu afin de se rendre compte sur terrain de la vie du parti Ensemble pour la République, nous en avons été très satisfaits.
Chaque jour en ville de Goma, ils sensibilisent les nouveaux membres sur notre idéologie même dans leurs parcelles respectives et nous ne craignons rien.
C’est dans cette lutte que Moise Katumbi et notre parti politique s’engagent et notre leader le sait très bien qu’en dehors de lui, il y a d’autres challengers, raison pour laquelle nous y travaillions du jour au jour. Il n’est pas venu pour être le maitre absolu des partis politiques en RDC bien qu’il est le plus aimé de tous les politiciens Congolais, il y a d’autres qui ont existé et qui existent ce jour mais veut juste apporter quelque chose dans la démocratie au pays, mais aussi briguer un mandat pour qu’il soit proclamé président en 2023. Et cela est très possible et nos membres sont très bien préparés quant à ce ».

 

Mérite BAHOGWERHE/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée