Nord-Kivu : les policiers en colère à Goma après une attaque meurtrière

Publicité sponsorisée

police_congolaise-goma
Photo d'illustration de la police congolaise. Goma/RDC

Dans la nuit du vendredi à ce samedi 16 mai 2020, deux éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) et un autre de la Police Militaire (PM) des FRDC ont été tués, et 3 civils grièvement blessés par balles dans une incursion des présumés rebelles Rwandais des FDLR au quartier Mugunga dans la commune de Karisimbi à l’Ouest de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu dans l’Est de la RDC.

Selon des sources recueillies sur place, les assaillants auraient ciblé ces officiers de la Police et de l’armée pour voler leurs armes.

Lire aussi | Insécurité au Nord-Kivu : 15 présumés criminels présentés par la police devant la presse à Goma

L’attaque a eu lieu aux environs de 19heures locales aux alentours du centre Amour.

Le matin de ce samedi, certains éléments de la police congolaise se sont déversés dans la rue pour exprimer leur colère. Une intervention conjointe militaires FARDC et éléments de la police congolaise a été déployée sur le lieu du drame ainsi que des autorités politico-administratives.

Mérite BAHOGWEHRE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée