Nord-Kivu : lancement à Goma de la campagne de vaccination contre la diarrhée à Rotavirus chez les enfants




Le gouvernement provincial du Nord-Kivu a procédé ce lundi 30 décembre 2019 au lancement officiel de la campagne de vaccination contre le Rotavirus, contre la diarrhée chez les enfants de 0 à 11 mois.

Cette campagne a été lancée ce lundi 30 décembre 2019 à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, par le biais ministre provincial de la santé du Nord-Kivu et représentant du gouverneur de la province.

Le ministre de la santé Moïse Kanyere au nom du gouverneur Carly Nzanzu a appelé les parents ayant des enfants de cet âge à ne pas hésiter de les amener dans les structures sanitaires, pour qu’ils reçoivent le vaccin
« ROTASIIL », qui immunise ces enfants contre la diarrhée causée par le Rotavirus.

” Le nord-Kivu connaît un déficit important en matière de communication sur la santé, plus particulièrement sur la vaccination qui est un moyen efficace pour se protéger, une hésitation à la vaccination suite à la recrudescence de la maladie à virus Ebola. Il nous reste encore un long trajet à parcourir pour amener chaque ménage à faire vacciner complètement nos enfants ” a précisé Moise Kanyere, ministre provincial de la santé.

Le docteur Stéphane Batei a indiqué que l’admistration de ce vaccin se fera conformément au calendrier de vaccination du ministère de la santé.

Ce qui veut dire que les parents devront amener leurs enfants en âge indiqué dans des structures de santé.

Il faut préciser cependant que plus de 500.000 enfants dans le monde sont morts à cause de virus en 2015 selon le lancet 2016, plus de 90℅ de décès provoqués par le Rétrovirus surviennent dans le pays à faible revenu à l’instar de la République démocratique du Congo.

La RDC compte actuellement 9 vaccins qui cibleront plus de 11 maladies entre autres , la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la fièvre jaune, l’emphatique virale B, les infections a haemophilus influenzae du type B, les infections a pneumocoques et les diarrhées à Rotavirus.

Notons que les provinces du Nord et Sud Kivu, Haut et Bas-Uélé, de l’Ituri et de la Tshopo, sont celles qui constituent le dernier bloque où ce vaccin n’était pas encore introduit sur les vingt-six provinces de la République Démocratique du Congo.

Justin KABUMBA