Nord-Kivu : plus de 2500 ménages déplacés vivent sans assistance à Bwito

Publicité sponsorisée

Plus de 2500 ménages vivent sans assistance humanitaire dans la chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

La vision pour la victoire du peuple “VVIP” qui a livré ces chiffres à l’interview.cd ajoute que ces déplacés sont venus de différents coins de la chefferie précitée et sont ébergés les uns dans des écoles et les autres dans des concessions d’églises.

Il s’agit des habitants qui ont fui les atrocités de guerre entre les groupes armés locaux et les forces armées de la République Démocratique du Congo “FARDC”.

Héritier Gasheghu Donald qui est le président de la “VVIP”, indique qu’il y a une grande crainte pour ces pauvres citoyens d’être atteints par diverses maladie, principalement des maladies hydriques.

Il appelle ainsi les ONG humanitaires de venir en aide à ces vulnérables mais aussi cet acteur de défense des droits de l’homme plaide pour l’évaluation des dégâts survenus dans des affrontements parfois des groupes armés négatifs entre eux et entre les FARDC pour voir comment rendre justice à ce peuple souffrant.

“La Vision pour la Victoire du Peuple plaide pour l’intervention des acteurs humanitaires pour l’assistance des déplacés qui ne savent plus à quel sein se vouer.
Elle plaide aussi pour l’évaluation des dégâts que les civils en pâtissent et regrette toujours le rapprochement des forces loyalistes et un groupe armé dans la traque des autres groupes armés”, a déclaré Héritier Gasheghu Donald.

Pour précision, parmi ces déplacés figurent ceux qui ont fui leurs ménages la journée de ce dimanche 29 décembre au cours de laquelle les rebelles Nyatura s’affrontaient à ceux de Nduma Defense of Congo “NDC-RÉNOVÉ” de Guidon, dans les villages de Kazuba et Manyoni dans le groupement de Bukombo.

Christopher Mulakirwa

Publicité sponsorisée