Nord-Kivu : deux autres chefs rebelles expriment leur volonté de déposer les armes à Lubero




Nord-Kivu : deux autres chefs rebelles expriment leur volonté de déposer les armes à Lubero

Deux autres leaders des groupes armés actifs dans le territoire de Lubero ont exprimé leur volonté de se rendre aux autorités compétentes afin de pacifier la région.

La commission interprovinciale d’appui au processus de sensibilisation, désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire (CIAP-DDRC/Nord-Kivu) qui s’engage dans l’opération de la sensibilisation des mouvements rebelles indique que Dragon Kithwa, chef du groupe “CBB” qui regorge plus de 150 éléments et le Colonel auto-proclamé Justin Sikwaya du groupe forces unies pour la libération du Congo (FULC) de plus de 45 combattants l’ont exprimé ce jeudi 21 mai au cours d’une visite dite de courtoisie leur rendue par l’honorable Katembo Makata Jacques, coordonnateur de la CIAP-DDRC Nord-Kivu.

Signalons que ces deux combattants sont même allés rendre visite, à leur tour, aux autorités militaires des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) basées à Njiapanda/Mangurijipa en territoire de Lubero (Nord-Kivu) pour leur rassurer de leur engagement à réponde à l’appel du chef de l’État congolais celui d’accepter la reddition afin de participer au développement du pays.

Rappelons que récemment, 12 groupes armés ont adhéré au processus de désarmement démobilisation et réinsertion (DDR) dans le même territoire de Lubero après des sensations de la CIAP-DDRC.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD