Nord-Kivu: Accusé de megestion et détournement, le Directeur de l’Office des routes se dit être victime ”du tribalisme

Publicité sponsorisée

nord-kivu-directeur-de-loffice-de-routes
Koffina Pangi, le Directeur de l'Office des routes Goma. L'INTERVIEW.CD/ Photo Justin KABUMBA

Le directeur provincial de l’Office des Routes Goma, a dit être victime du “tribalisme” à la tête de cette institution de l’État.

Il réagit ainsi face une manifestation d’une dizaine des personnes qui manifestent ce lundi 21 octobre, devant les installations de l’Office des Routes, à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

«Ça ne me surprend pas ces gens qui sont là manifestent pourquoi, c’est parce-que je suis un non originaire et je suis souvent victime de ça. Il s’agit de la haine et jalousie qui les animent», a confié Koffina Pangi à L’INTERVIEW.CD.

Ces manifestants qui se disent être agents de l’Office des Routes, accusent le directeur Pangi de l’Office des routes d’être à la base du détournement, megestion et autres manquements graves dans l’exercice de ses fonctions.

Ces accusations sont en réaction rejetées par l’incriminer rejette.

« S’ils ont des preuves qu’ils viennent avec ça, et d’ailleurs ces gens là sont à la base du vol des plusieurs biens appartenants à l’Office des Routes. Il y a certains d’entre eux qui ont été chassé du travail suite à ces vols en répétition, tous ce qu’ils font, c’est une façon de me déstabiliser», a ajouté le directeur de l’Office des Routes.

Lors d’une visite ce lundi matin dans les installations de l’Office des routes, le constant fait est que toute la situation était normale, les activités se déroulent correctement. Ce, après la cérémonie du salut au drapeau, que tous les agents ont repris le travail comme à d’habitude.

Justin KABUMBA

Publicité sponsorisée