Nord-Kivu : 350 cas d’accidents routiers enregistrés au premier semestre à Goma (PCR)




Voirie urbaine de Goma

Depuis le début de l’année 2020 sur toute l’étendue de la ville touristique de Goma, la police de circulation routière a répertorié 350 cas d’accident de la circulation routière.

C’est ce fait savoir le Major Patrice Kalenga, commandant de l’escadron PCR à Goma.

Dans ses explications devant la presse locale, ces accidents ont coûté la vie à 31 personnes, 213 blessés graves, 78 blessés légers et d’importants dégâts matériels.

Selon les causes évoquées par la police de circulation routière, il s’agit notamment de l’ivresse au volant, excès de vitesse, fausses manœuvres, manque de contrôle technique.

“Le nombre des morts liés aux accidents de circulation dépasse celui de la maladie à COVID-19 en ville. C’est pourquoi, tout le monde doit prendre des précautions. Nous annonçons des mesures fortes pour cette année 2020. Il n’est pas question que les routes soient des mouroirs alors qu’elles sont faites pour faciliter la circulation et être vecteur du développement”, a-t-il prévenu.

Cedrick Sadiki/L’INTERVIEW.CD