Nominations FARDC : Le Premier ministre se dit « surpris » par les ordonnances sur la mise en place au sein de l’armée

Publicité sponsorisée

Sylvestre Ilunga Felix Tshisekedi

Après avoir été mis au courant sur les nominations au sein de l’armée et de l’appareil judiciaire, Sylvestre Ilunga premier ministre, à travers son porte-parole Albert Lieke, se dit surpris par ces ordonnances lues à la RTNC portant la dite mise en place car son intérimaire, Gilbert Kankonde, ministre de l’Intérieur ne l’en avait pas informé au préalable.

« Au courant de la journée du Vendredi 17 juillet 2020, alors que le Conseil des Ministres se tenait, plusieurs ordonnances signées par le Président de la République et contresignées, pour le compte du Premier Ministre, par le Vice-Premier Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, ont été rendues publiques sur la Radiotélévision Nationale Congolaise, la RTNC, à la grande surprise du Premier Ministre, sans que l’intérimaire ne l’en ait informé préalablement », lit-on dans cette déclaration signée mardi 21 juillet.

A en croire cette déclaration, Gilbert Kankonde, ministre de l’Intérieur étant intérimaire ne pouvait pas contresigner ce document car le contreseing est un acte qui relève de la compétence exclusive attachée à la qualité du Premier ministre.

En outre, il se propose de rencontrer le Chef de l’Etat afin de tirer au clair cette situation « préoccupante ».

Il sied de rappeler que Sylvestre Ilunga était en mission à Lubumbashi au moment où ces nominations ont été lues.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée