Economie

Nicolas Kazadi Présente un Logiciel Innovant pour l’Immatriculation des Véhicules en RDC

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

Le Ministre des Finances de la République Démocratique du Congo, Nicolas Kazadi, a dirigé une séance cruciale ce 6 décembre, dévoilant un logiciel révolutionnaire de téléprocédure pour l’immatriculation des véhicules. Cette avancée technologique promet de transformer radicalement la manière dont les citoyens interagissent avec les services gouvernementaux en matière de véhicules motorisés.

Le logiciel, une initiative conçue pour simplifier et rendre plus efficace le processus d’immatriculation des véhicules, offrira la possibilité de soumettre les dossiers nécessaires et de réaliser les paiements électroniquement. Ce développement signifie que les citoyens pourront accomplir ces démarches sans se déplacer physiquement aux bureaux de la Direction Générale des Impôts (DGI).

En outre, ce système est conçu pour fonctionner en harmonie avec Sydonia, un système douanier informatisé, permettant un contrôle automatique et efficace de la conformité des véhicules aux paiements douaniers, sans nécessiter de se rendre à la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA).

Un aspect notable de ce logiciel est sa capacité à faciliter les paiements en ligne. Les utilisateurs pourront effectuer des transactions via carte bancaire ou par des moyens de paiement mobiles, comme le mobile money, même sans une connexion internet stable. Cette fonctionnalité est particulièrement avantageuse pour les régions où l’accès à internet est limité ou instable.

L’administration fiscale prévoit de lancer officiellement ce logiciel avant la fin de l’année, le 31 décembre 2023. Cette initiative s’inscrit dans un cadre plus large de modernisation des services gouvernementaux en RDC. Parmi les autres projets prévus, il y a l’implantation d’unités locales pour la production de plaques d’immatriculation, l’installation de caméras et de radars aux carrefours stratégiques pour détecter les infractions routières, et l’établissement de fourrières.

Ce pas en avant dans la digitalisation des services publics en RDC sous la direction de Nicolas Kazadi marque un tournant significatif vers une administration plus efficace, transparente et accessible, répondant aux besoins de la population congolaise à l’ère numérique.

Zola NKOSI/L’INTERVIEW.CD

cet article a été publié le 7 décembre 2023 14h31

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

RDC : Kinshasa dénonce l’accord UE-Rwanda sur les minerais stratégiques

Kinshasa, 22 février 2024 - Le gouvernement congolais a condamné la signature par l'Union européenne…

22 février 2024

Urgent – RDC : Le Premier ministre Sama Lukonde démissionne

Kinshasa, 20 février 2024 - Le Premier ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel…

20 février 2024

Kasaï Oriental – ESU : Muhindo Nzangi nomme Mpiana Kazadi comme nouvel AB de l’UOM

Dans un arrêté ministériel daté du 10 février 2024 dont une copie est consultée ce…

20 février 2024