Massacres à Beni : chaque fois qu’une autorité importante du gouvernement visite la région, les ADF opèrent à grande échelle (CEPADHO)

Publicité sponsorisée

Adf Beni : une nouvelle attaque des hommes armés

Le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l’homme (CEPADHO) s’inquiète de la persistance des massacres des civils dans la région de Beni au Nord-Kivu.

Dans son récent bulletin d’information daté du 24 septembre dernier, cette organisation affirme constater que toutes les fois qu’une autorité importante du gouvernement visite ou envisage de visiter Beni, les ADF opèrent un massacre de grande envergure.

Selon le CEPADHO, c’est visiblement pour « semer une tension et la méfiance entre la population et les autorités congolaises ».

L’organisation estime qu’il importe que cet aspect attire l’attention des forces et services de sécurité, afin d’envisager des stratégies de réplique à « cet autre mode opératoire de l’ennemi », lit-on dans ce bulletin d’information.

 

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée