Masisi: Ocha relève la détérioration continue de la situation humanitaire

Publicité sponsorisée

masisi-min
Selon cette agence onusienne, cette situation a été entrainée par l’insécurité et les violences armées, qui ont fragilisé ce territoire.
 
Dans un rapport publié le 3 aoút 2019 sur la situation humanitaire dans le Masidi, au Nord Kivu, le bureau des Nations Unies pour la coordination de l’aide humanitaire en RDC (OCHA-RDC) a rappelé que cette province fait la ‘’Une’’ de l’actualité avec sa première épidémie au virus Ebola. Cette agence onusienne a également noté que le Nord-Kivu, qui historiquement représente près de 25 % des personnes déplacées en République Démocratique du Congo, demeure confronter à d’autres urgences humanitaires non moins importantes. 
 
Dans les pages de ce document, Ocha indique que l’insécurité et les violences armées ont fragilisé le territoire de Masisi, entraînant la détérioration continue de la situation humanitaire.  »Des familles sont obligées de fuir leurs maisons en raison de l’insécurité ; la présence de groupes/bandes armées et la pauvreté des voies routières doivent être pris en compte dans chaque déplacement », a souligné le bureau de l’ONU. Selon cette agence, dans le Masisi, qui est une zone de terres arables et d’activités commerciales importantes, des milliers de personnes n’ont plus accès à leurs champ alors que les activités économiques sont déboussolées.
 
Le bureau onusien note, par ailleurs, que, dans ce contexte humanitaire délicat, plus de 50 % d’acteurs humanitaires qui étaient présents dans le Masisi l’ont quitté, soit pour des raisons de financements soit pour répondre à d’autres crises.
 
Lucien Masidi

Publicité sponsorisée