Manifestation contre la Monusco : les Nations Unies invitent ces organisations à revendiquer de façon légitime hors de tout appel à la violence

Publicité sponsorisée

Bintou Keita

La Cheffe de la Monusco Bintou Keita à travers le porte-parole Mathias Gillman s’est dit préoccupée par les appels à la violence dans l’Est et a invité ces organisations de la société civile à revendiquer de façon légitime hors tout appel à la violence.

En outre, la Monusco rassure qu’elle continue à multiplier les efforts en vue de protéger les populations civiles victimes de violence et réitère son accompagnement aux autorités congolaises pour la restauration de l’autorité de l’État dans ces zones.

Consciente des difficultés de la population de l’Est où les ADF attaquent les civils au quotidien, la Monusco s’est dit également préoccupée face à cela.

Rappelons qu’il y a plusieurs jours, à Beni, Butembo et Lubero les organisations de la société civile ont lancé des manifestations pour exiger le départ de la Monusco car selon elles, cette organisation onusienne ne fournit aucun effort pour maitriser les groupes armés à l’est.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée