Maniema : Un chef milicien Maï-Maï se rend avec 45 de ses éléments auprès des FARDC à Kabambare

Publicité sponsorisée

fardc fdlr Sylvestre MUDACUMURA

Le chef milicien Mohamed et commandant Maï-Maï du groupe rebelle «Apa na Pale» faction de Yakutumba s’est rendu aux FARDC avec 45 de ses hommes dans la soirée du vendredi 27 décembre 2019, dans le groupement de Babuyu, territoire de Kabambare dans la province du Maniema.

Le capitaine Dieudonné Kasereka, un des porte-parole de la 33ème Région militaire indique que ce seigneur de guerre accompagné de ses 45 éléments se sont rendus avec 11 armes du type A-K47.

Pour l’armée, cette reddition est une réponse aux multiples appels lancés par l’armée congolaise aux groupes rebelles locaux et étrangers qui écument la partie Est de la République Démocratique, à déposer les armes et se rendre aux Forces Armées de la RDC.

« Les autorités militaires demandent aux autres groupes armées d’emboîter les pas de ces miliciens qui ont accepté de déposer les armes et donner la paix à leurs frères », rapporte le message publié par le porte-parole des opérations Sokola II au Sud-Kivu, Dieudonné Kasereka.

Signalons que le chef rebelle Mohamed dirigeait la faction«Apa na Pale» du groupe rebelle Yakotumba et imposait sa loi sur l’axe Kalonda-Kibuyu, dans le groupement Benyabembe, secteur de Babuyu, dans le territoire de Kabambare, en province du Maniema.

Son activisme dans cette zone était à la base de plusieurs déplacements des populations locales, qui fouillaient les affrontements entre cette milice et plusieurs autres qui continuent à se cacher dans des forêts.

Pascal D. NGABOYEKA

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée