Mambasa/ ADF : La CODEPEF plaide pour le déploiement des militaires sur la RN44 pour prévenir le danger

Publicité sponsorisée

ADF près de Semuliki

« Après la mise en veille par des ADF, de circulation des biens et des personnes sur la RN4 à travers des attaques ciblées aux quotidiens contre ces derniers, la RN44 l’axe Makeke – Mambasa est la probable cible dans les jours proches des terroristes ADF/ MTM ».

Cette analyse de la Convention pour le développement des peuples forestiers (CODEPEF) Ituri, est consécutive à une inquiétude qui gagne le terrain dans la région de Mayuwano et Some situées sur la RN44 en groupement de Bapwele, chefferie des Babila-Bakwanza au Sud du territoire de Mambasa.

Selon des sources concordantes, depuis l’attaque de la localité de Rumaliza du Samedi 13 août 2022, ces présumés ADF seraient à progression vers la région de Mayuwano et Some, une progression qui dévoile le probable intension des ADF qui n’est autre que de bloquer le circuit économique des 4 provinces dont Nord-Kivu, Ituri, Tshopo et Haut-Uelé qui se servent de la RN44 qui reste l’unique d’ailleurs plus ou moins sécurisée pour les échanges commerciaux entre ces provinces.

Vu cette menace imminente sur l’économie de la région, la CODEPEF à travers son coordonateur, Adelard Kibwana sollicite l’implication urgente de 2 gouverneurs militaires de l’Ituri et du Nord-Kivu pour le déploiement rapide d’une force militaire afin de prévenir ces risques sécuritaires et économiques qui se pointent à l’horizon.

En rappel dans la même zone, les ADF présumés ont attaqué la localité de Lolwa mardi 16 août 2022 faisant huit morts du côté civil.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée