Lubumbashi – insécurité : plusieurs visites domiciliaires enregistrées, une personne tuée par les bandits armés

Publicité sponsorisée

Lubumbashi insécurité plusieurs visites domiciliaires enregistrée

L’insécurité bat son plein dans la province du Haut-Katanga avec les actes de vandalismes qui ne ne cessent de s’enregistrer en ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province.

En effet, ce mercredi 11 décembre 2019, la population de la commune de Ruashi et une partie de la commune Kampemba, quartier Bel-Air au niveau de Kimutshi, s’est réveillée sous une psychose.

Les hommes non identifiés à temps et à contre temps ont semé terreur et désolation dans cette partie de la capitale du cuivre, jusqu’à mettre fin à la vie d’une personne au nom de Alphonse Kasumba, agent syndical d’une entreprise minière de la place à son domicile dans la nuit du mardi 10 à ce mercredi 11 décembre.

Très agacée, la population a manifesté son ras-le-bol dans la rue en brûlant des pneus.

La semaine dernière à été particulièrement sanglante avec un double meurtre d’un pasteur et de son épouse à la Ruashi, deux attaques armées contre des cambistes dont l’un a succombé sur ses blessures le dimanche dernier.

Suite à ces actes inciviques, quelques associations et mouvements citoyens appellent la population à une marche le vendredi 13 décembre pour réclamer la destitution du ministre de l’intérieur Bobo Malulu.

La population Lushoise veut vivre dans la quiétude, c’est ainsi qu’elle demande aux autorités compétentes de renforcer la sécurité pourvue que l’ait une vie paisible.

Daniel Kambowa Bukasa

Publicité sponsorisée