Lubumbashi/Affaire Ferme Espoir de Joseph Kabila et Me Timothée Mbuya: le Tripaix renvoie l’audience au 7 février prochain

Publicité sponsorisée

Joseph Kabila

Le Tribunal de paix de Lubumbashi-Kamalondo a renvoyé l’audience de l’affaire Ferme Espoir de Joseph Kabila contre Timothée Mbuya, responsable de Justicia ASBL au 7 février 2022, suite au manque d’adresse physique de Me Mbuya.

Comme c’était le cas à la première audience tenue le 10 janvier 2022 à la même juridiction, le Tribunal de paix de Lubumbashi-Kamalondo s’est, une nouvelle fois encore déclaré non saisie de l’affaire suite à l’irrégularité de la saisine.

Selon le Tribunal de Paix, la partie civile constituée de la Ferme Espoir n’a pas trouvé l’adresse physique du responsable de Justicia ASBL.

Le Maître Hubert Tshiswaka, avocat de la défense a, à cet effet dénoncé l’irrégularité de la procédure.

« La partie Ferme Espoir n’a pas amené l’acte d’accusation à la bonne adresse. La loi est très stricte, il faudra trouver la résidence ou le domicile qui doit être très précise », a-t-il déclaré.

La Ferme Espoir estime que Maître Timothée Mbuya de Justicia ASBL cache délibérément son adresse physique et promet de recourir à une procuration spéciale pour lever les copies afin de trouver la vraie adresse de l’accusé.

M. Timothée Mbuya est poursuivi pour imputation dommageable pour avoir accusé, dans un communiqué de presse publié le 30 septembre 2021, la Ferme Espoir d’avoir spolié « de manière manifeste »le Parc national de Kundelungu en érigeant une clôture au-delà de ses limites en privant le Parc de la faune et de Flore sur une grande étendue.

Signalons que dans un rapport d’enquête mené aux Parcs nationaux de Kundelungu et Upemba, la Société Civile de Lubumbashi précise qu’il a été constaté l’empiétement de plus de 2 km de la Ferme Espoir sur le Parc national de Kundelungu et avait demandé au gouvernement congolais de réhabiliter ce patrimoine.

Jean-Robert Djema/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée