Lomami : l’Assemblée provinciale accuse le gouverneur de faire sombrer la province dans une crise interinstitutionnelle

Publicité sponsorisée

Lomami: l'Assemblée provinciale

Dans un message officiel publié ce samedi 29 mai, le président de l’Assemblée provinciale de Lomami indique que des personnes munies des calicots portant soutien au gouverneur Sylvain Lubamba ont vandalisé le bâtiment qui abrite les cabinets des membres du bureau, la salle des plénières, le bureau administratif, le véhicule du rapporteur adjoint et la moto de son titulaire.

«En dehors d’autant des dégâts matériels enregistrés, un policier ayant intervenu a été copieusement tabassé et serait actuellement dans une structure des soins dans la ville de kabinda. Appelé, le gouverneur de province Sylvain Lubamba dit ne pas être au courant de ce qui se passe tout en me rassurant d’avoir échangé avec le commissaire provincial de la PNC province de Lomami pour intervention. À l’en croire, cette bande serait une milice pro-gouverneur dont la cabale serait non seulement de détruire l’Assemblée provinciale mais de porter atteinte aux vies des députés provinciaux acquis à l’Union sacrée prônée par le chef de l’État Félix Tshisekedi », a déclaré Berthos Kabey Diyal.

En outre, le président de l’organe délibérant révèle que ces manifestants sont à la traque des députés provinciaux et promettent d’accomplir leur salle besogne même dans les résidences de ces derniers.

«Le décor est planté par le gouverneur pour faire sombrer à dessein la province dans une crise interinstitutionnelle. Pour le moment, nous appelons tous les députés provinciaux au calme et à la vigilance étant donné que la menace est grande et la tension est très vive », exhorté l’élu de la circonscription électorale de Luilu.

Par ailleurs, cet élu du PPRD ayant adhéré à l’Union sacrée appelle les députés provinciaux au respect des règles et lois qui s’imposent pour faire prévaloir l’État de droit et la Constitution du pays.

Il sied de signaler que la motion de défiance contre le chef de l’exécutif provincial de Lomami sera examinée par les députés provinciaux le lundi 31 mai, dans la ville de Kabinda.

Daniel Ilunga/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée