Ituri – Nord-Kivu/ Neutralisation de 40 ADF à Makeke : la société civile de Mangina dément l’annonce et recadre la MONUSCO




MONUSCO

Après l’annonce par les casques bleus de la MONUSCO de la neutralisation de 40 ADF dans en province de l’Ituri précisément à Makeke, près de Mangina (Nord-Kivu), les réactions ne cessent de tomber pour démentie l’information.

Dans une déclaration publiée ce jeudi 13 février 2020 et dont L’INTERVIEW.CD a reçu une copie, la société civile de Mangina en territoire de Beni au Nord-Kivu dément cette information qui selon elle ne reflète pas de vérité.

Toutefois, ce document signé par le vice-président des forces vives de Mangina, Monsieur Freddy Mbayahi, révèle que la population de Makeke avait arrêté un suspect dans l’après-midi du dimanche 09 Février dernier et malheureusement une représaille s’en était suivie sur les civils qui avaient été fusillés et la plupart sont morts sur-le-champ aux côtés de plusieurs autres blessés.

Cette structure citoyenne qualifie cette annonce d’un manque de confiance car, selon elle, rien n’a été fait, ce qui pousse la population à se déplacer nuit et jour vers les agglomérations qui semblent sécurisée.

“Nous connaissons cette stratégie qui veut montrer à l’opinion publique que les casques bleus ont intervenus dans la protection des civils pendant que rien n’a été fait. C’est cela qui montre un manque de confiance avec cette MONUSCO. Un exploit de cet ampleur ne pouvait pas nous laisser inanimé et la population ne pouvait pas se déplacer en cascade tel qu’on constate maintenant” a écrit Freddy Mbayahi.

La société civile de Mangina dit “oui à la paix et non aux aides humanitaires”.

Christopher Mulakirwa