Lambert Mende interpellé puis relâché dimanche

Publicité sponsorisée

Lambert Mende interpellé

L’Honorable Mende Omalanga ministre des Communications et médias et porte-parole du Gouvernement sous le règne de joseph Kabila et candidat au poste de Gouverneur du Sankuru a été brièvement interpellé dimanche 19 mai autour de 14h en sa résidence du quartier GB.

Selon des sources bien informées, quatre Jeeps de la Police et des éléments FARDC bien armés, sont arrivés chez lui, avec la plus grande sauvagerie. Ils ont neutralisé les gardes sans aucun ménagement avant de mettre la main sur le député national, qu’ils ont conduit (amené) vers une destination qui n’était pas connue des membres de sa famille, avait précisé à Top Congo un proche parent de Lambert Mende.

L’on rapporte qu’aucune explication de cette interpellation n’a été donnée à son épouse, qui était pourtant présente quand ces policiers et militaires cherchaient à arrêter son mari.

Mais quelques heures après, on apprendra qu’il s’agirait  d’un problème de diamant de 87 carats appartenant à quelques creuseurs de Sankuru que Mende a amené du village vers Kinshasa pour les aider a écouler cette pierre précieuse.

Mende assure avoir été un simple intérimaire et avoir cherché à assister ses électeurs pour préserver leurs intérêts.

Selon lui le Ministre intérimaire de l’Intérieur, Basile Olongo aurait réclamé que le diamant lui soit remis pour des raisons qu’il n’a pu dévoiler. Est-ce, c’était un problème  de pourcentage, de commission ? Difficile à deviner pour l’heure.

Mais  pour l’ancien Porte-parole du Gouvernement TSHIBALA, il s’agit là d’un règlement de comptes avec Basile Olongo puisque leurs partis dit-il, sont rivaux dans la province de Sankuru. Il promet des poursuites judiciaires.

« J’entends donner des suites politiques et judiciaires à ce que je considère comme un abus de pouvoir ».

Du côté du Ministre mis en cause, on assure qu’il s’agit d’un « malentendu ». Lambert Mende a été « simplement  convoqué  et pas arrêté par un général qui s’occupe des renseignements de la Police au sujet de cette Histoire de diamant » a indiqué le Ministre intérimaire en charge de l’Intérieur et sécurité, Basie Olongo qui dément toute implication de sa part dans cette affaire qu’il a appris dans un rapport lui parvenu.

Des milieux proches du dossier, l’on apprend que l’honorable Mende a officiellement porté l’affaire devant le parquet général ce lundi 20 mai où il a mis en cause Monsieur Basile Olongo.

L’opinion sera éclairée sur les vrais dessous de cartes de ce dossier qui a tout l’air d’un conflit de famille pour des intérêts inavoués.

Jean-Pierre SEKE

Publicité sponsorisée

1 Rétrolien / Ping

  1. Affaire diamant de Mende : les têtes tombent déjà -

Les commentaires sont fermés.