Kinshasa – Désengorgement de la prison centrale de Makala : Le ministre de la Justice plaide pour la liberté provisoire Jammal Samih

Publicité sponsorisée

Celestin Tunda ya Kasende

Celestin Tunda Ya Kasende, ministre de la justice a, dans une lettre datée du 1er avril sur le désengorgement de la prison Centrale de Makala, plaidé pour la liberté provisoire de Jammal Samih, gérant des Sociétés Samibo et Husmal, moyennant un paiement d’une garantie au bénéfice du trésor public.

“Il convient de prendre en considération son âge très avancé. Il est en effet âgé de plus de 82 ans et en ce moment particulier, son état de santé et son âge constituent un véritable motif d’inquiétude, aux conséquences irréparables si la pandémie qui sévit en ce moment à travers le monde venait s’abattre sur la prison centrale de Makala “, peut-on lire dans la correspondance dont une copie est parvenue à la rédaction de L’INTERVIEW.CD.

Lire aussi 

RDC – Dossier 100 jours : L’avocat de Jammal Samih saisit Félix Tshisekedi pour obtenir la mise en liberté de son client

Le ministre de la justice avait demandé aux procureurs d’avoir une attention particulière aux femmes, spécialement aux femmes enceintes, aux femmes avec enfants, aux mineurs d’âge et aux personnes âgées de plus de 70 ans, dont la santé est déjà fragilisée.

Notons que Jammal Samih est présumé accusé des détournements des deniers publics dans l’affaire des maisons préfabriquées.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée