Kinshasa : Des manifestations contre le décès du juge Yanyi, la police disperse à coup de gaz lacrymogènes

Publicité sponsorisée

Police Nationale Congolaise

Après avoir appris du décès mercredi 27 mai du juge président du procès de Vital Kamerhe et consorts, Raphaël Yanyi, les jeunes ont manifesté dans la matinée aux alentours de la résidence de l’illustre disparu et la police les a dispersé par coup de gaz lacrymogènes.

Cette mort inopinée a suscité plusieurs troubles notamment chants, pleurs de ces jeunes exigeant des éclaircissements sur sa mort car selon eux, cette mort n’est pas de cause naturelle.

A en croire la source policière, Raphäel Yanyi est décédé au centre Nganda après avoir fait une crise et non d’un assassinat tel que l’on peut voir sur les réseaux sociaux.

Rappelons que Raphaël Yanyi a présidé les deux premières audiences foraines dans le procès des 100 jours opposant Vital Kamerhe et consorts.

Une autre audience est annoncée le 3 juin, quant à ce, le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe va procéder à la désignation d’un autre juge ad intérim.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée