Kasaï oriental – Vente maïs du SN: la population dit “NON” au prix fixé (3300 FC) par mesurette appelée méga




Le service national de la Présidence “SN” a fixé ce lundi 7 octobre le prix de maïs injecté à Mbujimayi, chef-lieu du Kasaï oriental, le samedi 5 octobre.

Ce premier lot venant de Kanyama Kasese, dans la province du Haut-Lomami, compte six camions sur les 22 attendus.

Un sac de 25 Kilogrammes contenant 16 mégas (mesurette) de cette denrée alimentaire de première nécessité est vendu à 52 500 FC, soit une moyenne de 3300 FC par mesurette appelée méga.

Interrogés par L’INTERVIEW.CD, les habitants de différentes communes de la ville diamantifère, disent “NON” aux prix fixé par le service national.

Passant par la commune de Diulu, Dibindi, et Bipemba, leur souhait était celui de voir le prix de la mesurete méga fixé à 2000 FC voire 2500 FC pour soulager la crise alimentaire qui bat son plein en Province.

Pour le chargé de vente au service national de la Présidence, Léon Kiwele, le prix est fixé ”vu la distance” entre Mbujiamyi et Kanyama Kasese.

A noter que le Gouverneur de Province, Jean Maweja Muteba a suspendu la vente dans la soirée de ce lundi, et il a échangé avec les responsables du Service national de la Présidence qui ont produits ce maïs à Kanyama Kasese, afin de recadrer les choses.

Signalons que jusque ce lundi 7 octobre, la mesurette appelée méga se vendait à 4000 et 4200 FC à travers les marchés de la ville de Mbujimayi.

CKS