Kasaï Central: Les acteurs de la lutte contre les violences basées sur le genre outillés en capacitation par la FMMDK

Publicité sponsorisée

Les acteurs de la lutte contre les violences basées sur le genre outillés en capacitation par la FMMDK

Les acteurs de la société civile, du monde politico-administratif et judiciaire ont pris part à un forum hommes-femmes organisé par l’organisation non gouvernementale Femme Main dans la Main pour le Développement du Kasaï (FMMDK), avec l’appui de l’UNHCR, dans le cadre du projet justice, autonomisation et dignité de la femme au Kasaï Central JAD, en vue de promouvoir la lutte contre les violences sous toutes ses formes, notamment les violences sexuelles et celles basées sur le genre.

Au cours de deux jours d’atelier, les participants à ce forum ont échangé sur les différents aspects relatifs aux actions à mener sur terrain dans le cadre de cette lutte.

A en croire Nathalie Kambala Luse, secrétaire exécutive de FMMDK, l’objectif est de renforcer les capacités des leaders moteurs de changement pour la promotion de la femme.

Samedi lors de l’ouverture de ces assises, la ministre provinciale du Genre, Enfant et Famille avait émis le vœu de voir les acteurs présents à ce forum fédérés leurs énergies afin de mener à bon les actions qu’ils entreprennent sur terrain.

“Toutes les activités relatives à la lutte contre les violences basées sur le genre doivent être orientées et menées de façon commune dans un cadre de concertation. Ça ne sert à rien de travailler en ordre dispersé”, avait indiqué Sylvie Kafunda, ministre du Genre au Kasaï Central.

Notons que les participants à ce forum ont promis d’élargir les échanges avec les membres de leurs structures respectives afin de rester dans la même vision de chaque partenaire engagé dans la lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée