Kasaï Central – Destitution de Martin Kabuya : des proches du gouverneur dénoncent la main noire du ministre national John Ntumba

Publicité sponsorisée

John Ntumba

Alors que le gouverneur Martin Kabuya Mulamba Kabitanga rêvait vivre 5 ans à la tête de la province du Kasaï Central, le cauchemar lui est arrivé ce mercredi 24 juin 2020.

En effet, la plénière tenue ce jour a mis hors gestion celui qui a été surnommé par ses propres proches « le dieu du Kasaï Central ».

Au terme d’une motion de censure votée à la majorité absolue par les élus provinciaux, Martin Kabuya Mulamba a été injecté.

Le camp qui a soutenu l’ancien chef de l’exécutif provincial du Kasaï Central a crié à l’acharnement allant jusqu’à accusé le ministre national John Ntumba d’être co-auteur de la motion qui a mis fin aux rêves de l’ex locataire du bâtiment administratif, pourtant, les députés provinciaux disent avoir agit en âme et conscience, afin de délivrer selon eux, la province.

« C’est un règlement de comptes de Ntumba John parce que le gouverneur avait refusé de dire merci au président de la République pour les 100 jours au Kasaï Central », a déclaré la députée Béatrice Kapinga, élue de la ville de Kananga et proche du gouverneur déchu.

Pour sa part, le député Marcel Tshipelepele, porte-parole des signataires de la motion qui a écroulé Martin Kabuya et sa suite, cet acte démocratique n’a été engagé que pour rencontrer la volonté de la population.

« C’est à tort qu’on impute cette Déchéance à John Ntumba. Le gouverneur est le seul responsable de son sort car nous avons agit en âme et conscience pour libérer la province du mal », a-t-il déclaré.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée