Ituri – un an de l’état de siège : la société civile déplore la dégradation de la situation sécuritaire et recommande au chef de l’État de lever cette mesure avant le 15 juin prochain

Publicité sponsorisée

Ituri Mambasa plus de 85 civils tués par des ADF

La coordination provinciale de la société civile forces vives de l’Ituri dans la partie Est du pays a adressé un mémorandum au président de la République Félix Tshisekedi pour lui exprimer leur désolation sur la situation sécuritaire et humanitaire dans cette province.

Dans ce mémorandum dont l’un copie est parvenue à L’INTERVIEW.CD ce samedi 14 Mai 2022, la coordination provinciale de la société civile de l’Ituri regrette que la situation sécuritaire se soit plutôt empiré dans la province, après une année de l’état de siège.

La société civile dresse le bilan de plus 150 morts parmi eux, des déplacés massacrés dans les sites en territoire de Djugu, ainsi que plusieurs autres dégâts matériels dont les véhicules incendiés.

La société civile encourage les démarches de la table ronde annoncée par le chef de l’État, mais elle lui recommande également de lever l’état de siège et à déclarer la province de l’Ituri une zone sinistrée puis l’exempté de payement de toutes les taxes jusqu’au retour de la paix.

Elle exige aussi la relève de tous les militaires qui ont travaillé dans la zone durant une année afin d’apporter un nouveau souffle dans l’armée dans la zone ; aussi de mener les enquêtes afin de dénicher et punir les officiers militaires qui travaillent en complicité avec les insurgés.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée