Ituri/Mambasa : la CRDH salue l’amélioration de la situation sécuritaire après les massacres d’au moins 132 civils par des ADF en moins de 2 mois




Le territoire de Mambasa en province de l’Ituri a passé depuis le début de cette année 2020 des massacres perpétrés par des rebelles ougandais de l’Allied Democratic Forces (ADF) qui ont coûté la vie à plus de 132 civils.

Après ces moments tragiques, la convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) salue l’amélioration de la situation sécuritaire après des combats engagés par les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Toutefois, dans un entretien avec L’INTERVIEW.CD ce samedi 14 mars 2020, monsieur Sibamwenda Kasereka, chef d’antenne de la CRDH Mambasa déplore la recrudescence des groupes armés locaux qui ne cessent d’inquiéter les populations de plusieurs entités de l’Ituri.

Lire aussi : Beni / l’armée découvre 3 tombes creusées entre Kididiwe I et Lahé par les rebelles ADF

“La situation securitaire est entrain de s’améliorer dans la CHEFFERIE DE BABILA BABOMBI TERRITOIRE de MAMBASA, après le massacre d’aumoin 132prsn et plus des 70 prs portée disparu mais les groupes armés locaux s’est multiplient”, a déclaré Kasereka Sibamwenda.

Christopher Mulakirwa