Goma : un dispositif sécuritaire renforcé au festival Amani après une première journée tendue




un dispositif sécuritaire renforcé au festival Amani

Les organisateurs du festival Amani à Goma ont renforcé la sécurité ce deuxième jour du déroulement de cette fête culturelle.

A l’entrée du festival on peut voir des éléments de la police nationale congolaise et d’autres agents de sécurité la compagnie LATLONG pour maintenir l’ordre et éviter tout débordement.

Pendant ce temps, d’autres éléments de la police font la ronde dans la ville pour se rassurer que le festival Amani se déroule dans la quiétude.

Ce renforcement intervient après une journée tendue ce vendredi 14 février lors de l’ouverture, qui a causé plusieurs dégâts et incidents.

Aux heures matinales de ce vendredi un groupe des jeunes voulaient déstabiliser cet événement culturel, la police est vite intervenue en tirant des bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants qui commençaient déjà à barricader la route; c’est vers midi que la situation est redevenue à la normale.

Dans une interview ce vendredi, lors de sa visite d’inspection, le gouverneur de la province Carly Nzanzu Kasivita a dit que cette activité constitue une opportunité pour la province du Nord-Kivu et pour la population de cette province.

Le numéro un de la province a encouragé cette initiative qui pourtant est au centre de controverse.

Signalons que cette 7 édition se clôture ce dimanche, elle se déroule au collège Mwanga de Goma.
Ce premier jour, on pouvait voir la diva de la musique congolaise Mbilia Bel et d’autres, ce vendredi les festivaliers attendent impatiemment le jeune leader INNOS’B, et d’autres, pendant que Gaz Mawete chante ce dimanche et on pourra clôturé avec la star Tanzanienne Professer Jay.

Mérite BAHOGWEHRE JEAN PAUL