Goma: Après une journée d’agitations, le calme est revenu dans la ville




ville de goma nord KIVU manifestation

La situation est redevenue à la normale en début de la soirée de ce mardi 10 décembre 2019 en ville de Goma chef-lieu du Nord-Kivu.

Ce, après plusieurs heures d’agitations constatées dans la journée suite à une manifestation de colère organisée contre la recrudescence de l’insécurité.

Un élève qui se rendait à l’école a été tué par un élément de la police commis à la garde du sous commissariat de la police du quartier Katoyi.

Les activités socio-économiques sont restées paralysées tout l’avant-midi, la circulation était timide à cause des barricades érigées sur la chaussée.

La police a usé des gaz lacrymogènes et balles réelles pour disperser les manifestants qui étaient violents et électriques.

Les élèves qui revenaient de leurs écoles respectives étaient obligés de se joindre aux manifestants afin de protester contre le meurtre de leur condisciple abattu aux heures matinales.

Toute fois, la police annonce l’arrestation du policier qui a tiré sur le pauvre Théophile, élève de son étant.

Signalons qu’au total deux personnes ont été tuées par balles, un sous commissariat de la police incendié, plusieurs blessés et plusieurs cas d’interpellations sont enregistrés.

Justin KABUMBA