Fayulu : « L’Assemblée nationale se corrompt d’avantage. Elle veut tailler sur mesure de la loi électorale, c’est du banditisme d’Etat »

Publicité sponsorisée

Martin Fayulu

Martin Fayulu Madidi, président du parti politique ECiDé a, ce vendredi 13 mai 2022, réagi sur la question de la loi électorale sous traitement à la chambre basse du parlement congolais.

Selon ce leader de la plateforme politique Lamuka, les résultats doivent être publiés par chaque bureau après dépouillement.

Fayulu Madidi évoque cependant une « corruption » au niveau de l’Assemblée nationale.

« L’Assemblée nationale se corrompt d’avantage. Elle veut tailler sur mesure la loi électorale pour opérer de nouveau un hold up électoral. C’est du banditisme d’État. En 2023, les résultats doivent être publiés par chaque bureau après dépouillement. Le maître-mot : vérité des urnes », a écrit sur Twitter le président de la dynamique pour la vérité des urnes.

A noter que cette proposition de la loi électorale visant la modification et organisation des élections en 2023 a été proposée par le G13.

Dans celle-ci, il est proposé que la publication des résultats se fera bureau par bureau dans les locaux de la Commission électorale nationale indépendante « CENI ».

Lors de la plénière du jeudi 12 mai 2022, il y a eu entre autres la suppression du seuil électoral.

Rédaction L’INTERVIEW.CD

Partagez ceci...

Publicité sponsorisée