État de siège : “La guerre au Nord-Kivu est tellement compliquée, l’ennemi s’est confondu dans la masse (Gouv Constant)

Publicité sponsorisée

Constant Ndima

Après un séjour à Beni, le gouverneur militaire Constant Ndima est de retour en ville de Goma où il est allé se rendre compte du professionnalisme des FARDC qui gagnent du terrain du jour au lendemain.
Au cours d’une adresse à la presse ce mercredi 29 septembre 2021, le premier citoyen du Nord-Kivu a fait savoir que les FARDC contrôlent toute la situation en qualifiant la situation de calme.

Selon lui, la paix est proche dans ce coin de la RDC.
Dans la ville de Beni comme dans le territoire portant le même nom, le chef de l’exécutif provincial rassure à la population de sa juridiction que tout est au contrôle par les forces loyalistes et qu’elle ne doit plus craindre car tous les ennemis de la paix sont entrain de perdre la force et n’ont qu’un seul choix celui de se rendre.

« Nous avions un petit souci quand l’ennemi a essayé de nous surprendre dans la chefferie Bashu en territoire de Beni, et nous a fort endeuillé.
J’avais l’obligation d’aller renforcer la situation sur le terrain et le nécessaire a été fait cela dans le but de repousser l’ennemi afin de le mettre hors d’état de nuire ainsi renforcer nos positions sur place ».

Et de poursuivre :  » La guerre au Nord-Kivu est tellement compliquée, l’ennemi s’est confondu dans la masse dans tout le territoire et cela en de petits groupes d’hommes pour faire du mal à la population.
Une situation qui pose problème pour nos forces loyalistes car ils devront d’abord l’identifié , le pourchasser ainsi par la suite le combattre et l’anéantir d’une manière professionnelle afin d’éviter le pire à nos populations civiles.
Quand vous attendez parler de Bashu, c’est une étendue énorme de même que Walikale, Erengeti cela avec des végétations.
C’est ainsi qu’il peut se mouvoir et s’éparpiller en de petits groupes et surgir dans de petits villages », précise le lieutenant général Constant Ndima.

Il rassure à la population que lui et les FARDC sont là pour rétablir la paix dans tout le Nord-Kivu et cela dans tout professionnalisme en appelant à l’union de force pour retrouver la paix durable.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée