Eruption Nyiragongo : Bahizire Byamungu a plaidé auprès de la Monusco et ASSILI pour la disponibilité de l’eau dans les sites d’accueil à Bukavu

Publicité sponsorisée

Monusco

Les déplacés de Goma ayant fui la récente éruption volcanique de Nyiragongo sont pris en charge dans des sites d’accueil du Sud-Kivu et dans les familles d’accueil.

Bien que toutes les conditions ne soient pas réunies pour une bonne prise en charge, des appels pour leur assistance ne font que se multiplier.

Pasteur Jean de Dieu Bahizire Byamungu, cadre de l’UDPS/Bukavu a mené depuis le week-end dernier un plaidoyer auprès de la MONUSCO/Sud-Kivu et auprès de l’organisation ASSILI pour desservir ces sites en eau potable au profit de ces concitoyens en difficultés.

Il précise dans un message de compassion leur adressé que grâce à son plaidoyer, la MONUSCO et ASSILI ont promis qu’au cours de cette semaine, des citernes vont être installées dans différents sites à travers la ville dont celui de Ndendere qui compte plus de 17O déplacés.

Pour lui, grâce à la disponibilité de l’eau, ces déplacés seront épargnés de différentes maladies d’origine hydrique, dont le choléra et la diarrhée.
D’ores et déjà, l’organisation ASSILI procède déjà depuis le week-end dernier à la remise des bidons aux sinistrés.

Il sied de rappeler que le gouvernement provincial a dénombré plus de 10 milles déplacés de Goma en province du Sud-Kivu jusqu’au 28 mai 2021.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée