Bukavu : plus de 30 maisons parties en fumée et 2 blessés grave à Irambo 2 et à Nkafu

Publicité sponsorisée

un incendie à bukavu

Bukavu chef-lieu de la province du Sud-Kivu est toujours caractérisée par des incendies récurrents depuis bien longtemps.

Pour ce weekend du 29 et 30 mai, plus de 30 maisons ont été calcinées dans une double catastrophe survenue dans deux communes de la ville.

D’abord dans l’avenue Irambo2 dans la commune d’Ibanda, au moins 20 maisons ont été consumées par un incendie d’origine inconnue dans la soirée de samedi 29 mai.

Le chef de quartier Nyalukemba Déo Karusa a appelé à une assistance étant donné que les sinistrés restent sans abris depuis ce jour.

Un peu tard dans la nuit de samedi à dimanche 30 mai, un autre incendie d’origine inconnue a ravagé plus de 10 maisons sur l’avenue Cibera non loin des cliniques universitaires de Bukavu, dans le quartier Nkafu en commune de Kadutu.

« Le feu d’origine jusqu’à présent inconnue a ravagé en incendiant plus d’une dizaine de ménages qui abritaient plus d’une vingtaine de familles dont le bilan actuel fait état de plusieurs familles sans abris, deux personnes grièvement blessées et internées aux cliniques universitaires de L’U.O.B poursuivant avec les soins appropriés », a confié Julien Namegabe, président du noyau de la société civile de Nkafu.

Les victimes passent la nuit à la belle étoile et trois familles en provenance de Goma sont aussi touchées, a-t-il ajouté.

« La société civile sous noyau de Nkafu félicite les jeunes et voisins qui ont intervenu et voudrait voir cette solidarité demeurer. Elle encourage aussi la présence du Bourgmestre de la commune de Kadutu qui est venu s’enquérir de la situation accompagné du chef de Quartier a.i. Il est très urgent et important qu’une aide soit déployée par les bienfaiteurs en cas de possibilité pour sauver la vie de ces familles », a poursuivi Julien Namegabe.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée