Entrée de 500 militaires rwandais sur le sol congolais : La société civile de Beni plaide pour le renforcement des dispositifs sécuritaires aux frontières

Publicité sponsorisée

La coordination de la société civile forces vives de Beni plaide pour le renfoncement des dispositifs sécuritaires à la frontière entre la RDC et le Rwanda.

Cette structure citoyenne a réagi ce vendredi 10 juin, à l’annonce de l’armée congolaise sur l’entrée de 500 militaires rwandais dissimulés avec une nouvelle tenue sur le sol congolais à partir du territoire de Rutshuru.

Pour la société civile de Beni, cette annonce est une preuve qu’il y a porosité à la frontière entre les deux pays.

Célestin Mbueki, son rapporteur propose l’organisation des patrouilles permanentes des services spécialisés à la frontière.

La société civile appelle aussi la population située les longs des frontières avec les pays voisins, à la vigilance.

Pour rappel, le porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu, le général de brigade Sylvain Ekenge a alerté mercredi dernier, sur l’entrée de 500 éléments de la force spéciale du Rwanda, sur le sol congolais qui se seraient dissimulés avec une nouvelle tenue afin d’appuyer les combattants M23.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée