Élection du Gouverneur au Kasaï Oriental : Quelques candidats fustigent et dénoncent des « menaces et intimidations » proférées à l’endroit des députés consistant à la brûlure de leurs maisons pour imposer le candidat UDPS (Déclaration)

Publicité sponsorisée

Kasai Oriental Gouvernorat

Près de 5 candidats gouverneurs du Kasaï Oriental ont, dans une déclaration rendue publique la soirée du jeudi 05 mai 2022, fustigé et dénoncé les « menaces et intimidations » proférées à leur endroit par quelques émissaires venus de Kinshasa, ce, en marge de l’élection du chef de l’exécutif provincial.

Tout en réitérant leur soutien au garant du bon fonctionnement des institutions de la République, ces candidats indépendants dénoncent en outre « un trafic d’influence » qui contredit la vision de Félix Tshisekedi, selon eux.

« Nous dénonçons un trafic d’influence et intimidations au n du Chef de l’Etat, ce qui paraît à nos yeux surprenant du moment où lors de son passage à Kananga, le Chef de l’Etat a rappelé et tiré l’attention des élus provinciaux sur leur responsabilité consistant à opérer un choix libre conformément aux valeurs démocratiques que nous partageons et défendrons. », lit-on dans la déclaration portant les noms des 5 candidats indépendants.

Dans le même document parvenu à la rédaction de L’INTERVIEW.CD, ils dénoncent également les menaces consistant à brûler les maisons des députés provinciaux.

« Nous fustigeons avec véhémence les intimidations et menaces de tout genre proférées par des personnes mal intentionnées à l’endroit des élus provinciaux en promettant de brûler leurs maisons », poursuivent-ils.

Ladite déclaration porte, notamment les noms des candidats indépendants Trésor Mpumbu, Thierry Mponda, Corneille Kamba Kabanga, Pierre Beya Kabambi ainsi que Alidor Beya Mulumba.

L’élection proprement-dite du gouverneur et vice-gouverneur est fixée ce vendredi 06 mai 2022 à Mbujimayi, chef-lieu du Kasaï Oriental.

L’union sacrée de la Nation aligne le ticket Patrick Mathias Kabeya Matshi Abidi de l’UDPS/Tshisekedi, candidat gouverneur, et Julie Kalenga du RDT est candidate vice-gouverneure.

Crispin Kazadi Shambuyi/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée