EBOLA: Le Rwanda décide de fermer ses frontières avec la RDC

3ème Cas du virus d’Ebola à Goma

Publicité sponsorisée

rdc_rwanda_frontiere_Virus_Ebola

Un troisième cas de maladie à virus d’Ebola a été découvert mercredi 31 juillet à Goma. Il s’agit d’une fillette d’une année qui a succombé de suite de cette épidémie.

Ce qui porte à 1803 décès provoqués par cette épidémie dans la partie Orientale de la R.D.Congo.

C’est à la suite de ce 3ème décès que le Rwanda voisin a décidé de ferme ses frontières avec la République Démocratique du Congo rapporte RTGA dans son journal télévisé de midi.

Par cette décision, le gouvernement Rwandais voudrait protéger ses populations vivant à Giseny, une ville frontalière de Goma, où l’on note une circulation intense entre habitants vivant dans ces deux villes frontalières.

En effet, beaucoup de congolais et d’étrangers travaillant à Goma, vivent à Giseny qu’ils regagnent à la fin de la journée.

Il en est de même pour des élèves Rwandais vivant à Giseny mais qui traversent chaque matin la frontière pour venir étudier à Goma et vice-versa.

Le trafic et le mouvement de population sont également intenses entre ces deux villes.

La fréquentation de cette marée humaine peut facilement entrainer la contagion de la maladie à virus Ebola qui se transmet par la sueur, la salutation ou par de simples contacts.

Le Prof Muyembe rappelle les consignes  à observer

 Le coordonnateur de l’équipe de riposte de la maladie à virus Ebola, le Professeur Muyembe NTAMFUM a dans une conférence de presse, à Goma, rappelé à la population, les règles qu’il faut observer pendant cette période. Le gens dit-il, doivent se laver toujours les mains. Et signaler les équipes mobiles d’intervention Anti-Ebola si une famille arrivait à perdre un de ses membres afin qu’elles prennent en charge l’inhumation du cadavre. Cela aidera à protéger les membres de cette famille et la communauté d’une manière générale de la contagion.

La maladie à virus Ebola existe, a dit le professeur Muyembe rappelant que les populations de Goma, de Beni, Butembo ne devraient pas le perdre de vue.  Cette maladie est une véritable menace à la vie.

Expérimentation du nouveau vaccin anti-Ebola 

Un responsable de la société civile de Goma a demandé que l’expérimentation du nouveau vaccin anti-Ebola soit renvoyée à plus tard pour éviter les suspicions au sein des populations de l’Est, qui sont déjà par moment sceptique à la maladie.

Les équipes de riposte doivent continuer la prise en charge des malades avec les formules traditionnelles de traitement.

Quelques précautions afin de se prévenir d’Ebola

  1. Eviter les contacts corporels
  2. Eviter de saluer en serrant la main
  3. Laver les mains et / ou tout le corps à chaque contact.
  4. Eviter les transports en commun où vous êtes trop serré avec possibilité de contact du fluide corporel de l’autre.
  5. Ebola se manifeste par la fièvre soudaine et élevée, une très grande fatigue, des maux de tête, des douleurs et une perte d’appétit.
  6. Ebola entre dans votre corps par la bouche, le nez, les yeux, les lésions cutanées.
  7. Tant que le malade n’a pas de symptômes, il ne peut pas transmettre la maladie.
  8. Lorsqu’un membre de la famille est malade : donnez-lui beaucoup d’eau, solution de réhydratation orale chaque jour, de la soupe, du Thé ou tout autre boisson mais surtout pas d’alcool.
  9. Ne pas lui donner de l’aspirine, encore moins de l’ibuprofène car ils aggravent les saignements…

Prenez soins d’eux tout en vous protégeant…

Jean-Pierre Seke

Publicité sponsorisée