Dossier Ecoles fictives à Lomami : les audiences publiques débutent le 29 mars à Kabinda

Publicité sponsorisée

justice rdc lomami

Les audiences publiques sur l’identification des écoles fictives et celles fiables dans la province éducationnelle de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), Lomami, démarrent le lundi 29 mars dans la ville de Kabinda chef-lieu, de la province.

Ce dossier en justice oppose les avocats de la République aux cadres de l’EPST Lomami qui sont actuellement aux arrêts à la prison centrale de Ludimbi.

A cet effet, un extrait de rôle est affiché au au cabinet du greffier principal de la Cour d’Appel de Lomami.

Dans cet extrait de rôle signé par le greffier principal M. Nyawila Sa Meya Victor, consulté par la rédaction de L’INTERVIEW.CD, ces audiences publiques lundi 29 mars 2021 débutent à partir de 9 h dans la salle Ubuntu du gouvernorat de province, ce, en matières répressives au premier degré dans un dossier en introduction sous RP 001-RMP.0 222/PG71/DAC/MP.C.

Il sied de préciser que cet extrait de rôle désigne les quatre cadres de l’EPST/Lomami qui passeront à la barre. Il s’agit de M. Isidore Kasenda, directeur provincial du SECOPE/Lomami, Kapenga Mbatshi directeur provincial EPST/Lomami, Muhamba Mulimbi Patie de SECOPE/Lomami et puis MWenze Npenge Charles chef d’antenne urbain SECOPE/Kabinda.

A en croire le bureau de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) section de Kabinda, après tractations avec les autorités judiciaires et sécuritaires il ressort que ce procès sera retransmis en direct sur la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) Kabinda sous le financement du gouvernement provincial de la Province de Lomami, d’après le vice gouverneur intérimaire de la province pour des raisons pédagogiques.

Ainsi, toute la population devra suivre ce procès qui est premier du genre dans cette province de la République Démocratique du Congo.

Junior Lomami/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée