COVID-19/Butembo : un pasteur interpellé, son église scellée pour avoir violé des mesures prises par le chef de l’État




la mairie de Butembo appelle "à la vigilance" de la population

Le pasteur Kipite de l’église “Pèlerins sans frontière” a été arrêté la journée de ce dimanche 22 mars 2020 en ville de Butembo, au Nord-Kivu après avoir appelé ses fidèles à prier dans le temple de ce mouvement religieux, contrairement aux mesures prises par le chef de l’État afin de lutter contre le coronavirus qui sévit dans le pays.

L’autorité urbaine qui annonce cette information, indique que personne ne peut aller à l’encontre de mesures préventives.

“Le président de la République nous a donné des mesures à respecter pour prévenir cette pandémie… Aujourd’hui on a circulé pour voir la mise en œuvre de ces mesures. Le gouverneur nous a alerté à petir de Goma qu’il y aurait un pasteur qui nie l’existence du coronavirus et que lui continuera à faire toutes ses activités religieuses. Et nous l’avons rencontré dans son église avec plus de 20 personnes”, a déclaré Maître Mbusa Kanyamanda Sylvain, maire de Butembo.

A lire aussi : RDC / la réplique de Sylvestre Ilunga aux propositions des confessions religieuses

Ce leader religieux est détenu momentanément détenu dans une prison de la place.

Précisons que toutes les activités religieuses sont suspendues sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo de suite des mesures prises par le président Félix Tshisekedi parmi lesquelles la fermeture des églises et établissements scolaires et universitaires et l’interdiction de tout attroupement de plus de 20 personnes.

Christopher Mulakirwa