Cour de cassation : une plainte contre le député provincial de Lualaba Donat Tshimboj Kaleng




Cour de cassation : une plainte contre le député provincial de Lualaba Donat Tshimboj Kaleng

Les plaignants l’accusent de « menaces de mort », « incitation à la haine », et « imputations dommageables » à l’endroit de Moïse Katumbi.

Un collectif de « jeunes katumbistes » a porté plainte, le 29 mai 2019, auprès du Procureur général près la Cour de cassation contre un député provincial de Lualaba, Donat Tshimboj Kaleng, pour « menaces de mort », « incitation à la haine », et « imputations dommageables » à l’endroit de l’ex-gouverneur du Katanga, et coordonnateur de la coalition Lamuka,  Moïse Katumbi Chapwe.

A lire également

Ce groupe met à charge dudit député provincial, des propos « menaçants et haineux » à l’endroit de Moïse Katumbi, qu’il aurait tenus le 27 mai dernier. « Nous mettons Moïse Katumbi sévèrement en garde, Nous le tenons pour persona non grata au Lualaba sinon, le sang va effectivement couler…Mais, au lieu yak u ku ku awa, bakiya luakokuako kulé. Kama una kuya uku, on ne va pas te laisser te promener comme dans un  champ de maïs », aurait menacé ce député provincial.

Papy Mbaki Ndombele, Damien Alamba,Alain Nawej Kawel, Patrick Mukebo et leur conseil, Mè Jean-Louis Wambe, pour qui, la qualité de député provincial ne donne pas mandat à Donat Tshimboj Kaleng, pour attenter à l’intégrité physique et à l’honneur de Moïse Katumbi, « en qui le peuple congolais, en général, et la jeunesse, en particulier, croit et compte », attendent du Procureur général près la cour de Cassation, de traiter cette affaire en toute urgence, ou conformément à la procédure de flagrance. Ils ont dit annexer à leur plainte, comme preuve, un flash disk contenant des propos tenus par ce député provincial à l’endroit du coordonnateur de Lamuka, Moïse Katumbi.

Lucien Masidi

Copie de la plainte disponible ici