RDC : Eugène Diomi Ndongala hospitalisé à Kinshasa




RDC Eugène Diomi Ndongala hospitalisé à Kinshasa
Eugène Diomi Ndongala (g.) aux côtés du feu Premier Ministre Etienne Tshisekedi

Le président de la Démocratie Chrétienne (DC) a été victime d’un « grave problème cardiaque et de circulation sanguine ».

L’épouse du politicien Eugène Diomi Ndongala, Patrizia Diomi, a indiqué que l’état de santé de son mari a obligé son médecin à décider, le mardi 28 mai 2019, de le garder dans l’hôpital. « Le chirurgien a exigé l’hospitalisation immédiate », avait-elle indiqué à nos confères de Media Congo Press.

A peine qu’il a recouvré sa liberté, après plus de cinq ans d’emprisonnement suite à ses prises de position politique, Eugène Diomi Ndongala a été admis au centre hospitalier Akram, dans la commune de la Gombe.

On se rappellera que le leader de la DC, en détention à la prison centrale de Makala, avait passé plusieurs années dans un centre médical de la capitale congolaise, suite à ses problèmes de santé. Malgré les multiples avis des médecins qui indiquaient la nécessité des soins appropriés à l’étranger, ainsi que les demandes de sa famille, l’ancien pouvoir de Kinshasa n’avait permis son évacuation pour des soins exigés par son cas.

A lire

Etant donné que la prise en  charge de son cas était difficile pour le centre médical qui fonctionne au sein de la prison, on l’avait autorisé, sous garde des militaires et des éléments de la sécurité, à être interné dans ce centre hospitalier de la commune de Barumbu. Il avait quitté l’hôpital pour la prison, la veille de sa libération, pour des formalités de son élargissement par la grâce présidentielle lui accordée par Félix Tshisekedi.

Pour beaucoup, ses problèmes de santé sont dus aux tortures subies et autres traitements cruels, inhumains et dégradants subis pendant son enlèvement suivi de son incarcération.

Lucien Masidi