Conjoncture économique en RDC: le Gouvernement s’engage à éviter les répercussions “ fâcheuses ” jusqu’à la fin de 2019




Premier Ministre Ilunga Ilunkamba Gouvernement

Le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba a présidé la réunion de la conjoncture économique ce mardi 1er octobre, à la primature.

Les Vice-Premier Ministres du Budget, Jean Baudouin Mayo, Elysée Munembwe en charge du plan , les Ministre d’État à l’EPST, Willy Bakonga, le ministre de la Defense Nationale, Aimé Ngoy, le Vice-ministre des Finances, Junior Mata, ainsi que le délégué de la Banque Centrale du Congo ont tous participé à cette séance de travail.

Le Ministre d’Etat et Ministre de l’EPST sur demande du Premier Ministre a exposé les faits constatés dans les écoles publiques depuis la mise en oeuvre de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC. Sur ce dossier, le VPM du Budget a à son tour annoncé que lors du prochain conseil des ministres des nouveaux ajustements et mesures d’encadrement seront présentés et analysés.

A noter que quelques priorités liées à la sécurité dans la partie Est de la RDC ont été soumises au chef du gouvernement par le ministre de la défense nationale, mais aussi l’examen de la note du Gouverneur de la Banque Centrale du Congo sur le financement du déficit du 3e trimestre 2019.

L’exécutif national s’est engagé à couvrir ce déficit, car cela peut avoir des répercussions “fâcheuses” jusqu’à la fin de l’année 2019.

Le projet du Budget pour l’exercice 2020 a été à nouveau examiné au cours de cette réunion de conjoncture économique, à ce sujet, l’option sera levée définitivement au cours du Conseil des Ministres de ce vendredi 4 octobre,avant son dépôt au bureau de la chambre basse du parlement.

C.K