Conflit à l’Est de la RDC: À l’initiative de Macron, Kagame et Tshisekedi se conviennent d’agir pour le retrait du M23 des localités occupées

Conflit à l’Est de la RDC: À l’initiative de Macron, Kagame et Tshisekedi se conviennent d’agir pour le retrait du M23 des localités occupées

Profitant de leur séjour à New-York aux États-Unis pour participer à la 77ème session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, Emmanuel Macron, Félix Tshisekedi et Paul Kagame respectivement président de la France, de la RDC et du Rwanda ont échangé sur la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

À cet effet, les trois chefs d’État ont échangé sur la recrudescence des violences dans l’est de la RDC et leur résolution à apporter une réponse régionale et coordonnée à la menace portée par les groupes armés terroristes dans la région.

Sur ce, ils se sont convenus : d’intensifier leur coopération pour lutter contre l’impunité et mettre un terme à l’action des groupes armés dans la région des Grands Lacs dont les FDLR et d’agir de concert pour obtenir au plus vite, le retrait du M23 des localités occupées.

Notons que peu de temps avant leurs échanges, le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi avait au cours de son discours du haut de la tribune des Nations-Unies, réaffirmé le soutien du Rwanda aux différents groupes armés qui sèment la terreur dans l’Est de la RDC.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD