Butembo : Un cachot clandestin en trou d’un mètre signalé par des défenseurs des droits de l’homme dans un camp militaire

Publicité sponsorisée

Un cachot clandestin a été construit par les éléments des Forces Armées de la RDC basées à Kavale-Marundu dans la commune de Vulamba en ville de Butembo, au Nord-Kivu.

Cette dénonciation a été faite dans une lettre adressée à l’auditorat militaire détaché de Butembo par le Groupe des Chercheurs libres du Graben (GCLG).

Son coordonnateur ad intérim Monsieur Katembo Tsongo Léon a fait savoir à L’INTERVIEW.CD ce mercredi 12 Janvier 2022 que ces militaires commettent de graves violations des droits de l’homme en cette période où leur position est installée dans cette partie nord de Butembo.

Il cite dans cette correspondance quelques cas d’arrestation arbitraires des civils qui sont conduits dans un trou de trois mètres carrés et d’une profondeur d’un mètre couvert d’une banche bleue.

Par ailleurs, Tsongo Léon appelle à l’arrêt immédiat des patrouilles par les militaires basés à Kavale et l’interpellation du commandant de ces éléments qui se caractérisent par ces dérapages.

« La liste des dégâts étant longue, l’important dans tout ça est d’avoir alerté sur ces exactions qui sont commises contre les habitants du Nord de Butembo/Furu par des personnes bien identifiées », a-t-il déclaré.

Rédaction L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée