Butembo-Cardinal Ambongo : “Le Congo ne sera jamais un pays prospère si la prospérité n’existe que pour quelques uns et pas pour les autres”




Cardinal Fridolin

Le cardinal de l’église catholique en RDC, Fridolin Ambongo a dit une messe ce dimanche 29 décembre à l’esplanade Tsaka-Tsaka, en ville de Butembo, au Nord-Kivu.

Dans son homélie, le prélat catholique est revenu sur plusieurs vices qui détruisent non seulement la communauté de l’Est du Pays mais aussi, la RDC entière.

En effet, l’archevêque de Kinshasa a dénoncé ce qu’il qualifie d’égoïsme tant du côté des dirigeants que des familles qui constitueraient pourtant la base de l’église.

Il affirme que la RDC ne pourra jamais vivre sa vraie prospérité si cet égoïsme continue à gagner les consciences des gens car, selon lui, c’est ce qui engendre des guerres et des conflits dans la société qui devient alors invivable.

“Nous devons apprendre à revoir la qualité de nos rapports, que personne ne soit la cause d’irritation ni de déception de l’autre, personne ne devrait être la cause de malheur pour ses frères et sœurs. Dieu n’a pas créé l’être humain pour la souffrance. Dieu a créé l’homme pour le bonheur, mais qui n’est pas égoïste. Le vrai bonheur est un bonheur qu’on partage ensemble. Le Congo ne sera jamais un pays prospère si la prospérité n’existe que pour quelques uns et pas pour les autres”, a dit le cardinal Fridolin Ambongo.

Il sied de rappeler que le Cardinal Ambongo a décidé de visiter la partie nord-est de la RDC pour compatir aux populations longtemps endeuillées d’une part à cause de  la maladie à Virus Ebola, d’autre part par l’insécurité qui a fait des morts innombrables depuis plus de cinq ans, particulièrement en ville et territoire de Beni.

Christopher Mulakirwa