Burundi : le dauphin de Ngurunzinza, Évariste Ndayishimiye, déclaré vainqueur de la présidentielle




burundi Évariste Ndayishimiye
Le général des Armées du Burundi, Evariste Ndayishimiye, lors d'une conférence nationale du parti CNDD-FDD, dans la province de Gitega, le 26 janvier 2020. Il a été choisi par les militants du parti au pouvoir comme candidat officiel à la présidentielle, pour tenter de succéder au président actuel Pierre Nkurunziza. © AP / Berthier Mugiraneza

Le candidat du parti au pouvoir au Burundi, Évariste Ndayishimiye a été déclaré ce lundi 24 mai vainqueur de récentes élections présidentielles tenues au Burundi avec 68,72%, selon les chiffres délivrés ce lundi par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

C’est la commission électorale nationale indépendante (CENI) qui a rendu public ces résultats contestés, depuis la proclamation partielle, par l’opposition.

Lire aussi | Région des Grand lacs : un chemin de fer sera construit entre RDC-Burundi-Tanzanie pour faciliter le transport

Évariste Ndayishimiye devra ainsi succéder à son mentor Pierre Ngurunzinza qui a accepté de ceder le fauteuil après son dernier mandat qui a causé plein de troubles dans le Burundi.

Rappelons que les Burundais ont élu leur nouveau président le 20 mai dernier.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD