Beni : lutte contre la fraude transfrontalière du café et du cacao, des mesures contraignantes déjà sur pied (maire a.i)

Publicité sponsorisée

Beni : lutte contre la fraude transfrontalière du café et du cacao

Pour freiner la fraude des produits agricoles de la région de Beni au Nord-Kivu, destinés à l’exportation, plusieurs mesures ont été mises sur pied dans une réunion ce samedi 5 septembre entre le maire intérimaire de la ville de Beni, Muhindo Bakwanamaha Modeste ainsi que les différents acteurs intervenant dans ce domaine.

Selon l’autorité urbaine, il sera question d’identifier tous les opérateurs économiques du secteur, mettre en fichier et répertorier les services de l’État concernés.

L’autorité motive ces décisions par le fait que, selon lui, la fraude transfrontalière des produits agricoles destinés à l’exportation “fait perdre les devises au trésor public”, mais également fait disparaître l’identité des produits congolais sur le marché international au bénéfice des pays voisins”.

Pendant ce temps, Mechac Kibwana, président de l’association d’exportateurs du café et du cacao a estimé pour sa part que la lutte contre la fraude de ces produits passe par l’allègement fiscal pour les produits de ces matières premières.

Milan Kayenga / L’INTERVIEW. CD

Publicité sponsorisée