Beni : lors de la dernière attaque des ADF à Mwenda, il y aurait un éclaireur local qui maîtrise l’entité (Député provincial Magezi Celse)

nord kivu groupes de rebelles Ndumba defense of congo

Le député provincial Magezi Celse redoute la complicité des civils malintentionnés dans l’insécurité qui bat son plein en territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Selon cet élu du territoire de Beni, lors de la récente attaque des rebelles ougandais de l’ADF dans le village de Mwenda, en territoire de Beni, il y aurait un éclaireur de la place et qui maîtrise l’entité car, explique-t-il, les assaillants avaient contourné les militaires FARDC qui étaient pourtant en la trousse de l’ennemi depuis la journée du samedi 15 août.

“Quand vous voyez l’incursion qui a eu lieu à Mwenda, vous comprenez qu’il y aurait quelq’un qui devait donner l’adresse à l’ennemi car il a débordé les militaires pour arriver au centre du village où il a massacré des civils”, a-t-il indiqué dans une interview accordée à L’INTERVIEW.CD ce lundi 17 août 2020.

Le député Magezi Celse appelle ainsi la population à collaborer avec les autorités militaires afin de mettre terme à cette hémorragie sécuritaire.

Cette attaque ADF intervenue dans la nuit du samedi au dimanche dernier a coûté la vie à au moins 8 civils aux côtés des disparus et de plusieurs autres biens pillés par ces terroristes.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD